2.4.5. L’actualité culturelle : les films et DVD
Accueil Actualités italiennes Nature Histoire Sructures Langue Création de formes artistiques Creation de culture materielle Chanson Voyages Contacts
septembre 2017 : - 3 films italiens en avant-première au Zola  Villeurbanne voir le programme 21 août 2015 : - ressortie en salles (dont Cinéma Hors-Pistes à Bourgoin) du film de Marco Bellocchio : Le prince de Hombourg 6 août 2015 : Ce mois d'août, deux vieux films italiens ressortent en salle : Un eroe dei nostri tempi (Un héros de notre temps), de Mario Monicelli (1955), avec Alberto Sordi. Poveri ma belli (Pauvres mais beaux), de Dino Risi (1956), avec Marisa Allasio, Maurizio Arena, Renato Salvatori. [it.wikipedia.org/wiki/poveri_ma belli]. Jean-Baptiste Thoret, dans CHARLIE HEBDO n°1202 du 5 août 2015, lui consacre un bon article : « Poveri ma belli. Pauvres mais beaux. Tout est dans le « mais », étrange précision de langage, comme si la pauvreté et la beauté avaient jusque-là, en tout cas dans le cinéma italien, fait bande à part. Pourquoi et au nom de quel principe, des ouvriers, des prolétaires sans le sou, n'auraient-ils pas, eux aussi, droit à la fantaisie, à la joie et même à la beauté ? […] La critique de l'époque […] a inventé à l'occasion cette drôle de catégorie du « néoréalisme rose ». […] Pauvres mais beaux fut un immense succès public... ». Ce  « coup d’envoi » de la nouvelle comédie italienne fut d’ailleurs suivi de deux autres titres de la même veine : Belle ma povere (Beaux mais pauvres – apparemment le distributeur français ne maîtrisait pas bien la grammaire italienne !), 1957 [it.wikipedia.org/wiki/belle_ma_povere],  puis Poveri milionari (Pauvres millionnaires), 1958 [it.wikipedia.org/wiki/poveri_milionari].
- -